Un film d'amour, réalisé par István Szabó

Date: 19 mai
Heure: 16:30
Lieu:  Institut culturel hongrois
92 rue Bonaparte
null

Mot de passe : LoveFilm

Un film d'amour (Szerelmesfilm), réalisé par Szabó István, 1970

Jancsi et Kata sont nés dans la même maison et ont été dans la même classe à l’école. Tous petits, ils ont traversé la guerre ensemble et s’aiment comme frère et sœur. Plus tard, ils sont unis par un amour d’adolescents. En 1956, ils ont 17 ans. Peu de temps après la révolution de 1956, Kata quitte la Hongrie pour la France sans avoir le droit de rentrer dans son pays. Jancsi reste en Hongrie. Pendant 10 ans, ils ne sont en contact que par correspondance. Quand le jeune homme a enfin la possibilité de la rejoindre, il est sûr que leur complicité sera la même. Mais rien ne se passe comme prévu…

Le film continue et clôt le cycle des long-métrages des années 1960 (l'Âge des illusions (1965), Père (1966)) de réalisateur, orné par prix Oscar en 1981. A la fois subjective et romantique, ce film donne pourtant une analyse exacte de l’époque. Œuvre exceptionnelle du cinéma hongrois, dont une partie de scènes a été tournée en France.

Séance présentée par Beatriz Rodovalho

L’intimité atteinte : le cinéma hongrois au prisme du féminin

Ce programme est composé d’œuvres de fiction issues de la cinématographie hongroise ayant pour particularité d’interroger la condition féminine. Explorant des genres et des styles très divers, il invite à s’intéresser à la représentation de personnages de femmes, souvent confrontées à des contraintes morales et à des pressions sociales propres aux contextes narratifs traités (XVIIIe siècle, Seconde Guerre mondiale, communisme, etc.). Quel regard les cinéastes portent-ils sur les femmes et leur place dans la société hongroise ? La question implique en particulier le travail des réalisatrices, au premier rang desquels celui de Márta Mészáros, laquelle a développé une vision à la fois intime, politique et largement autobiographique de l’émancipation féminine. Adopter le prisme du féminin a pour double visée d’identifier et de formuler différents enjeux psychologiques, sociologiques, historiques et esthétiques, à l’appui desquels peuvent naître des réflexions cruciales sur les rapports familiaux, affectifs et sexuels.

Cette série de projections-débats est animée par Damien Marguet, Mathieu Lericq et Beatriz Rodovalho.

Projection de film dans le respect des règles sanitaires

Entrée libre

Réservation obligatoire: reservation@instituthongrois.fr