Transpoesie Festival 2021

Date: 21 octobre
Heure: 17:00
Lieu:  Institut Liszt Bruxelles
Treurenberg 10, 1000 Bruxelles
null

Mari Falcsik est le participant hongrois au festival international de poésie Transpoesie 2021, organisé par EUNIC Bruxelles. L'Institut Liszt Bruxelles est partenaire depuis le début et accueillera cette année la soirée de clôture de la 11e édition. Du 23 septembre au 21 octobre, le festival donnera un aperçu des différentes cultures européennes à travers la poésie, en mettant l'accent sur les langues et la diversité linguistique. Cette année, elle fait découvrir les poèmes de 27 poètes à un public littéraire à Bruxelles et présente la poésie européenne contemporaine à travers 5 événements. Le thème du festival de cette année est To be in the (k)now!

 

To be in the (k)now ! - la poésie en tant qu'expression sociale explore la littérature contemporaine dans le post-pandémie mondiale, et fait vibrer le cœur de l'Europe avec des rimes venues des quatre coins de l'Europe. Le site web de Transpoesie et les documents imprimés du festival contribuent à sensibiliser à la diversité linguistique en offrant une plateforme visible à la poésie.

Cette année, l'édition du festival Transpoesie sera un événement hybride : les habituelles soirées de lecture et les panels avec des poètes, les diffusions en ligne et les bannières publiques. Dans les parcs du Cinquantenaire et George Henri, les passants pourront découvrir des poèmes de 27 régions d'Europe dans leur langue originale et dans des traductions françaises et néerlandaises.

 

Sept perspectives pour un monde nouveau

Le 21 octobre, sur la scène du Centre culturel hongrois, nous nous tournerons vers l'avenir en compagnie de 7 poètes, 7 langues différentes, 7 points de vue différents, 7 poètes qui se sont fixés un objectif : changer le cours du monde. Ambitieux, nous le savons. Mais laissez-vous inspirer par leurs idées, leurs pensées et leurs poèmes. Peut-être ils peuvent changer votre façon de voir le monde. Ce qui est certain, c'est que vous vivrez une expérience linguistique et culturelle inoubliable.

Certains des poètes se joindront à nous en personne, d'autres seront en ligne. Chaque poète sera lu dans sa propre langue, avec des traductions littéraires pour faciliter la compréhension. La langue de la conversation sera l'anglais.

Célébrez la poésie européenne contemporaine et découvrez les cultures européennes à travers la poésie.

Les invités de la soirée sont:

Eka Kevanishvili, poète et journaliste géorgienne, titulaire d'un diplôme de journalisme international de l'université d'État de Tbilissi. Elle a travaillé pour divers journaux géorgiens, pour la station de radio "Green Wave" et comme reporter pour Radio Free Europe/Radio Liberty. Elle s'intéresse aux droits des femmes, au féminisme, aux minorités, à la communauté LGBTQI, aux groupes socialement marginalisés, à la politique intérieure, à la santé, à l'éducation, aux personnes intérieurement déracinées et à la littérature.
Dagur Hjartarson est né à Fáskrúðsfjörður, en Islande, et vit actuellement à Reykjavík. Son premier roman, La dernière déclaration d’amour a été présélectionné pour le prix de littérature de l'Union européenne en 2017. Hjartarson a également reçu le prix de poésie Tomas Gudmundsson, la bourse du Centre littéraire islandais pour les nouveaux talents et le prix de poésie Jon ur Vor.
Originaire d'Italie, Donatella Bisutti est une poète, narratrice, écrivain et journaliste née à Milan. Elle est diplômée de l'Université de Louvain-La-Neuve. Elle collabore depuis longtemps avec l'"Almanacco dello Specchio Mondadori", tant avec ses propres textes qu'en présentant pour la première fois en Italie des poètes contemporains tels qu'Edmond Jabès et Bernard Noël.
Nandi Jola, poète, raconteuse et dramaturge d'Irlande du Nord, est née en Afrique du Sud. Elle a grandi dans la résistance et la défiance sous le régime de l'apartheid. Nandi a commencé à écrire des poèmes à l'âge de quatorze ans. Elle a vécu en Irlande du Nord pendant la majeure partie de sa vie. Son travail témoigne à la fois de Belfast et de l'Afrique, et son œuvre est imprégnée d'une identité sud-africaine et des nombreux liens de l'Irlande avec l'Afrique du Sud.
Julia Fiedorczuk est un écrivain polonais, poète, traductrice littéraire, rechercheuse et praticienne de l'écocritique, qui met l'accent sur le pouvoir créatif de la littérature. Son travail se concentre sur la relation entre l'homme et sa planète.
Né à Porto, le Portugais João Luís Barreto Guimarães est un chirurgien spécialisé dans la reconstruction mammaire qui enseigne la poésie aux étudiants en médecine de l'ICBAS à l'université de Porto. Depuis 1989, il a publié onze livres de poésie et ses poèmes ont été inclus dans des anthologies et des revues littéraires.

Mari Falcsik (c) Péter Máté

Mari Falcsik (c) Péter Máté

La participante hongroise du festival, la poète, éditrice et traductrice littéraire Mari Falcsik est née à Budapest en 1956. Depuis 2004, elle a publié six livres de poésie chez de grands éditeurs hongrois (Magvető, Jelenkor, Scolar). Elle travaille actuellement à une pièce de théâtre poétique sonore dans le cadre de la bourse Térey, basée sur les sons de sa Buda natale, lieu de son enfance et de sa jeunesse, et de sa société multicolore. Elle traduit des romans anglais (principalement britanniques, parfois américains) en hongrois (parfois, exceptionnellement, des non-fictions).

Veuillez noter que le respect de la réglementation en vigueur est obligatoire pendant toute la durée de l'événement. L'inscription à l'événement du 21 octobre est nécessaire. 

Inscrivez-vous ici!

Le poème de Mari Falcsik, que l'on peut également lire sur les panneaux dans les parcs: 

Nous avons toujours nos yeux

Avec un son plein d’esquilles craque l’échine
Les buissons résonnent du piétinement des êtres sans nid qui tressaillent

Là-bas les pauvres faons sursautent effarés
Qui ont plus loin été stigmatisés par on ne sait quoi

Ici nous nous sauvons, nous qui voyons
Nous avons toujours nos yeux

Aucun doute:
La chasse est ouverte.

Traduit par Thierry Loisel